Main dans la main, participons à vivre un quotidien au naturel
My Cart
0,00
Blog

Huiles Essentielles et Huiles Végétales – Comment les utiliser

–  HUILES ESSENTIELLES – HUILES VEGETALES  –

COMMENT LES UTILISER ?

Les Huiles Essentielles et les Huiles Végétales ont chacune leurs modes d’utilisations et de conservations. 

Il est important de connaître les dosages afin de les respecter pour prendre soin de soi en toute sécurité

Dans cette fiche, nous vous proposons de faire un zoom sur les Huiles Essentielles et les Huiles Végétales pour vous expliquer comment les utiliser

–  LA BIBLE DE L’AROMATHERAPIE de Nerys PURCHON –

Pour cet article, nous nous sommes basées sur les explications que Nerys PURCHON nous offre dans son livre La Bible de l’Aromathérapie.

Nerys PURCHON a consacré sa vie au service des plantes, elle a grandi au côté d’un père amoureux de la nature qui lui a appris à aimer les plantes et leurs secrets.

Sa Bible est une véritable référence en la matière, elle nous a accompagnées de nombreuses années dans notre chemin d’apprentissages, nous vous la recommandons avec joie !

–  CONSERVER SES HUILES ESSENTIELLES  –

Les essences sont généralement commercialisées dans des flacons opaques ou de verre sombre – bleu ou ambre. Sensibles à la lumière, elles se dégradent au contact de l’air : après ouverture, il faudra donc les utiliser rapidement.

Conservez vos huiles dans une boîte hermétiquement fermée, dans un endroit sec et aéré. Ne les mettez pas au réfrigérateur : elles s’épaissiraient ou se figeraient et risqueraient de moisir.

–  DOSER SES HUILES ESSENTIELLES  –

Sachez compter !

Nous nous permettons de répéter une nouvelle fois qu’il est fondamental de mesurer soigneusement le nombre de gouttes d’huiles essentielles utilisées : quand une recette indique d’en mettre 2, ne doublez pas la dose en pensant obtenir un produit plus efficace ! Un compte-gouttes gradué est un objet indispensable quand on verse dans l’art de l’aromathérapie : vous en trouverez dans notre boutique.

CONCENTRATIONS D’HUILES ESSENTIELLES

Atomiseur 50 à 100 gouttes dans 30 cl d’eau
Application locale 10 gouttes pour 10 cl d’eau
Bain 10 gouttes maximum (selon l’âge) mélangés dans 1 cuillère à café d’huile de pépin de raisin
Bain de pieds 4 à 6 gouttes (selon l’âge)
Crème de massage 2 à 2,5 %
Huile de massage 2 à 3 %
Inhalation 2 gouttes (selon l’âge)
Lotion 1 à 1,5 %
Nettoyant ménager 2 % (ou dès que l’odeur vous plaît !)
Pommade 3 à 5 %
Répulsif contre les insectes 2 à 2,5 %
Shampoing et après-shampoing 20 à 30 gouttes pour 1 verre de shampoing

MESURES ET EQUIVALENCES

20 gouttes = environ 1ml

100 gouttes = environ 1 cuillère à café ou 5 ml

1 cuillère à soupe = environ 20 ml

CORRESPONDANCES DE CONCENTRATIONS

2 gouttes dans 2 cuillères à café = environ 1%

4 gouttes dans 2 cuillères à café = environ 2%

6 gouttes dans 2 cuillères à café = environ 3%

4 gouttes dans 2 cuillères à soupe = environ 1%

8 gouttes dans 2 cuillères à soupe = environ 2%

12 gouttes dans 2 cuillères à soupe = environ 3%

20 gouttes dans 10 cl = environ 1%

40 gouttes dans 10 cl = environ 2%

60 gouttes dans 10 cl = environ 3 %

–  CONSERVER SES HUILES VEGETALES  –

Sauf indication contraire, les huiles doivent généralement être conservées dans un endroit sombre, ni trop froid, ni trop chaud. Vous les consommerez rapidement une fois le flacon ouvert.

L’huile d’onagre et l’huile de bourrache, particulièrement fragiles, sont toutes 2 très sensibles à l’air, à la chaleur et à la lumière.

–  DISTINCTION ENTRE LES HUILES VEGETALES  –

Les Huiles végétales sont classées en 3 catégories :

Huiles non siccatives :

Elles restent liquides à la température ambiante. Elles ne forment pas de film au contact de l’air. Ceux sont les mieux adaptées aux peaux normales et sèches. Elles constitueront également vos meilleures huiles de base pour des soins de massage.

Huiles semi-siccatives :

Elles forment une fine pellicule quand elles restent longtemps au contact de l’air. Elles sont adaptées aux peaux sèches et normales. Vous pouvez aussi les utiliser, mais en petites quantités, dans vos huiles de massage.

Huile siccatives :

Elles forment assez rapidement une pellicule au contact de l’air. C’est, par exemple, le cas de l’huile de ricin ou de lin. Ces huiles ne sont pas recommandées comme huiles de massage, car elles formeraient une pellicule sur la peau. Cependant, vous pouvez les utiliser dans des crèmes ou des lotions, car l’émulsion altérera leur siccativité.

–  REGLES D’HYGIENE ET PRECAUTIONS  –

Avant de vous lancer dans la préparation de vos produits cosmétiques, voici quelques avertissements :

– certains ingrédients peuvent être allergisants : faites toujours un test préalable d’application de votre préparation dans le pli du coude sur environ 1 cm² pendant 48h minimum pour vérifier qu’aucune réaction (picotement, rougeur, gêne respiratoire ..) n’apparait avant d’utiliser votre préparation.

– il est indispensable de respecter une hygiène parfaite dans la confection de vos produits maisons :

  • désinfectez les ustensiles et contenants allant être utilisés
  • lavez vous préalablement les mains et portez des gants propres
  • conservez vos préparations sensibles au frais et consommez les rapidement
  • utilisez des conservateurs naturels et approuvés
  • n’hésitez pas à jeter votre préparation à la moindre suspection
  • respectez les dosages indiqués

–  AVERTISSEMENTS  –

Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie, hydrolathérapie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

–  PRECAUTIONS D’EMPLOI  –

Laisse ton commentaire